Semaine nationale de l'artisanat

Interview de M. STALTER, président de la SIAGI

En tant que partenaire historique de la Semaine Nationale de l´Artisanat, pourquoi soutenir cette opération ?

Le financement des TPE est une problématique que beaucoup de réseaux d’accompagnement ne s’approprient pas assez. Or, on le sait, le financement reste la problématique n°1 des TPE, et donc des entreprises artisanales. La SIAGI a un rôle à jouer dans ce domaine, et elle entend exercer sa mission pour répondre de manière optimale à l’évolution des besoins des artisans.

Etre partenaire de cette semaine nationale de l’artisanat nous permet donc de souligner l’importance de ces questions liées au financement des entreprises artisanales et d’apporter des éléments de réponses dans nos domaines de compétence qu’est la garantie des crédits.

Quelles sont vos approches au quotidien des artisans ?

Savoir rester créatif, conserver l’approche terrain qui nous permet d’enrichir sans cesse notre offre en réponse aux problématiques rencontrées, et exercer notre expertise en privilégiant les analyses au cas par cas, car ce sont celles-ci qui nous permettent d’être audacieux, de prendre des risques que d’autres ne prendraient pas !

L´organisation de nos équipes et notre participation aux actions mises en place par les CMA confortent cette proximité indispensable à la connaissance du tissu économique local et à la maîtrise des risques.

Quelles sont vos priorités pour 2017 ?

Toujours à l’écoute et très présente sur le terrain, la SIAGI évolue avec les besoins des artisans et ajuste son offre.

Le sondage mené par OpinionWay pour la SIAGI en Octobre dernier a mis en exergue que beaucoup d’artisans, anticipant un refus de la banque, privilégient le recours à l’autofinancement, au risque de compromettre, à terme, la stabilité de leur entreprise.

Aussi, pour faire en sorte qu’ils ne remettent pas à plus tard leurs investissements permettant le développement de leur entreprise et la création d’emplois, nous avons deux priorités pour 2017 :

  • Faire bénéficier les artisans de l’accord signé en avril 2016 avec le Fonds européen d’investissement dans le cadre du programme COSME de soutien à la compétitivité des entreprises : cet accord permet de garantir le financement du cycle d’exploitation, il agit très concrètement sur les besoins en fonds de roulement des entreprises.
  • Continuer à diffuser l’utilisation de la pré-garantie de crédit, véritable validation des plans de financement en amont des rendez-vous en banque, en lien avec les réseaux consulaires et d’expertise-comptable.

Pour en savoir plus sur la SIAGI, cliquez ici

>> Retour à la page Partenaires